Thèmes à venir et dates de tombée



La date de tombée pour le thème « Armes » est fixée au 1er mars 2018, celle pour le thème « Nouvelles d'une page », au 1er juin 2018, celle pour le thème « Vulnérabilité », au 1er septembre 2018, et celle pour le thème « Chats », au 1er décembre 2018.

Il est important de respecter notre protocole de rédaction sinon votre texte sera automatiquement refusé.

Vous pouvez proposer une nouvelle en thème libre en tout temps.

Pour soumettre une nouvelle, il faut remplir le formulaire d'inscription original disponible seulement dans les pages de la revue. Les fac-similés ne sont pas acceptés.

Description du thème « Armes »

Nouvelles armées, désarmées ou désarmantes? Armes de destruction, de séduction, armes blanches... ou noires? Déposer, rendre les armes? Armes à double tranchant? Armes et bagages? Compagnon d'armes? Faire ses premières armes?

L’arme à laquelle on pense n’est peut-être pas toujours celle du crime ou de la guerre…

Pour ouvrir les vannes de l’imagination, pourquoi ne pas convoquer Léo Ferré :

« Des armes au secret des jours,
Sous l'herbe, dans le ciel, et puis dans l'écriture,
Des qui vous font rêver très tard dans les lectures,
Et qui mettent la poésie dans les discours.

Des armes, des armes, des armes,
Et des poètes de service à la gâchette
Pour mettre le feu aux dernières cigarettes
Au bout d'un vers français brillant comme une larme. »

Aux armes, citoyens! Aux armes, nouvelliers et nouvellières…

Description de l'appel de textes pour « Nouvelles d'une page »

Le thème est libre. Les nouvelles ne doivent pas compter plus de 1500 caractères (espaces comprises).

Description du thème « Vulnérabilité »

Vous voulez écrire une nouvelle sur le thème de la vulnérabilité? Vous vous sentez tout de suite vulnérables! Vos personnages le sont-ils? Se dévoileront-ils avec leurs blessures ou certaines cicatrices? Se montreront-ils plus forts que vous ne l’imaginez?

Dans l’écriture, le thème de la vulnérabilité peut donner lieu à des grossissements de nos comportements, à l’expression de ces angoisses qui surgissent inévitablement dans des situations de perte de repères. Cette thématique offre aussi l’occasion de saisir, en gros plans, les petites failles de l’être humain et ces zones d’inconfort que la nouvelle permet de sonder. Car la nouvelle, nous le savons, est le moyen par excellence de capter ces moments précis au cours desquels le sol se dérobe.

Maximum: 1300 mots.