65px

Le double 

60px
Le double

Le double

15 novembre 2016

Pour le genre fantastique, le thème du double est fondateur. Il naît au xixe siècle, à l’époque des révolutions, afin de personnaliser la face obscure du « moi » émergent, sa part inconsciente, ses déterminismes. « Je est un autre » disait le moderne et prophétique Rimbaud. Voir son double, est-ce alors un symptôme de la liberté individuelle rêvée par le capitalisme? Une hallucination? Un délire paranoïaque? Ou, au contraire, un moment de lucidité, de clairvoyance?

 

Sommaire du numéro

Le Double

Présentation, Nicolas Tremblay

Fragments d'une vie minuscule, Adina Balint

Soie noire, Christiane Lahaie

Gémellité gamache, David Clerson

À côté, si j'y suis, Julius Nicoladec

À vous de voir, Bertrand Bergeron

Just Call Me Stan, Simon Roy

Ah ! La belle femme !, David Dorais

Le camping face à la route, Jean-Sébastien Lemieux

L' "inchipitte", Catherine Mavrikakis

Le portrait avale (plagiat), Jean-Pierre April

 

Thème libre

Nulle part et personne à la fois, Catherine Ego

Nouvelles contrées

Une revue : trois escales, Christiane Lahaie

Comptes rendus

Catherine Leroux, Madame Victoria, David Dorais

Kiev Renaud, Je n'ai jamais embrassé Laure, David Dorais

70px