65px

Je préférerais ne pas 

60px
Je préférerais ne pas

Je préférerais ne pas

10 février 2021

Je préférerais ne pas : traduction maladroite du I would prefer not to lancé à tout propos par Bartleby le scribe dans la nouvelle éponyme d’Herman Melville (1853), l’expression signifie dans notre très postmoderne époque la résistance passive, le haussement d’épaules inquiétant, le (trop) simple refus injustifié.

 

Sommaire

Présentation, David Bélanger

Les spécialistes, Daniel Grenier

Après le film, Caroline Guindon

L'aveu silencieuxx, Marie-Pier Lafontaine

Femme de l'espace, Jean-Michel Fortier

17h48 du matin, Mélissa Verreault

Taire d'où je viens, Annie Perreault

Les ambiguïtés, Patrice Lessard

Cinq gouttes, Louis Carmain

Concours de traduction XYZ/Figura-Concordia

Marche sur une craque, Jill Sexsmith
(traduit de l'anglais par Marie-Pier Labbé)

Thème libre

Jeanne Francis, avis de décès, Julien Farout

Rien, Douglas Smith
(traduit de l'anglais par Mélina Lau)

La mère universelle, David Clerson

Compte rendu

André Carpentier, Le cri du poisson et autres esquisses, David Dorais

 

70px