65px

À propos 

60px
Bloc texte

Qu'est-ce qu'XYZ. La revue de la nouvelle ?

 

XYZ. La revue de la nouvelle a été fondée en 1985, et visait à stimuler et à suivre l’ébullition autour de la nouvelle. À la fois tremplin pour les écritures émergentes et lieu de diffusion privilégiée pour les auteur.es aguerri.es, la revue a vu passer en ses pages des acteurs et actrices important.es de la nouvelle québécoise : Aude, Gilles Pellerin, Monique Proulx, Diane-Monique Daviau, Normand de Bellefeuille, Gilles Archambault, Michel Dufour, Claude-Emmanuelle Yance, Hugues Corriveau, Louise Cotnoir et plusieurs autres.

La revue poursuit sa mission depuis bientôt 35 ans. Dès 1990, son concours de nouvelles a également permis de récompenser des talents émergents, parmi lesquels Lori Saint-Martin (1990), Michel Dufour (1995), Mélikah Abdelmoumen (1997), Christine Eddie (1998), Camille Deslauriers (2000), Jean-Sébastien Trudel (2006), Véronique Bossé (2010) ou encore Christiane Vadnais (2017).

La revue a toujours à cœur de se renouveler tout en bénéficiant d’un solide ancrage dans la tradition nouvelliste québécoise. En effet, elle compte dans son collectif de rédaction des auteur.es de la première heure comme de jeunes auteur.es, des animateurs et animatrices de la nouvelle, des intellectuel.les qui travaillent à donner à la nouvelle d’aujourd’hui et d’hier toute sa pertinence.

Jacques Richer a succédé à Gaëtan Lévesque en tant qu’éditeur de la revue après le décès de ce dernier en mars 2017. 

Depuis mai 2019, David Bélanger est le directeur de rédaction de la revue, prenant la barre après Nicolas Tremblay qui y a consacré quatorze ans.

 

Les membres du collectif de rédaction sont :

 

Jean-Paul Beaumier a publié sept recueils de nouvelles, dont Que fais-tu là ? et Et si on avait un autre chien ?, finaliste au prix Adrienne-Choquette en 2018. Il a également faire paraître un carnet d’écrivain, L’esprit tout en arrière, et est membre du comité de rédaction du magazine Nuit blanche.

 

Bertrand Bergeron a fait paraître en 2015 son cinquième recueil de nouvelles, Ce côté-ci des choses, à L’instant même.

 

Gaëtan Brulotte a publié une quinzaine de livres, dont cinq recueils de nouvelles, à quoi s’ajoute son histoire critique de La nouvelle québécoise des origines à nos jours. Couronnés d’une quinzaine de prix littéraires, ses écrits ont fait l’objet d’une monographie par Margareta Gyurcsik : Gaëtan Brulotte ou la lucidité en partage (Nota Bene, 2018). Pour en savoir plus : www.gbrulotte.com.

 

André Carpentier est l’auteur, entre autres, de quatre romans, de quatre recueils de nouvelles, d’un récit de voyage et de trois ouvrages témoignant de ses expériences de flânerie en milieu montréalais. Il est cofondateur de l’atelier de géopoétique La Traversée.

 

Christine Champagne, touche-à-tout de la littérature, est réviseure, traductrice et blogueuse. Elle a publié deux romans jeunesse ainsi que des nouvelles et des poèmes dans des revues littéraires.

 

Esther Croft a publié six recueils de nouvelles, dont deux (Au commencement était le froid et Le reste du temps) ont reçu le prix Adrienne-Choquette. Son roman De belles paroles a remporté le prix France-Québec/Philippe-Rossillon 2003.

 

Camille Deslauriers est professeure en création littéraire au Département des Lettres et humanités de l’Université du Québec à Rimouski. Elle a publié trois recueils de nouvelles. Le plus récent s’intitule Les ovaires, l’hypothalamus et le cœur (Hamac, 2018). Ses recherches portent sur les formes brèves (conte, nouvelle, fragment).

 

David Dorais a signé jusqu’à maintenant un essai, trois recueils de nouvelles et deux romans. Il a fait paraître essais et textes de fiction dans la majorité des revues littéraires du Québec. Son dernier recueil de nouvelles, L’esclave du château (Leméac) a été finaliste pour le prix Adrienne-Choquette 2019.

 

Christiane Lahaie est professeur titulaire de création littéraire et de cinéma à l'Université de Sherbrooke. Elle s’intéresse à la nouvelle, à la géocritique et aux vieux films sur VHS. Elle a publié de la fiction et des essais, dont le roman choral Parhélie ou Les corps terrestres. Elle est directrice littéraire chez Lévesque éditeur.

 

Marie-Claude Lapalme vit à Sherbrooke, où elle enseigne la littérature et le cinéma au collégial. Elle est l’auteure du recueil de nouvelles Le bleu des rives, pour lequel elle a remporté les prix Adrienne-Choquette et AQPF-ANEL en 2017.

 

Jean-Sébastien Lemieux a publié des textes dans des collectifs et des revues, en particulier XYZ. La revue de la nouvelle. Plusieurs de ses nouvelles ont été primées. Il enseigne la littérature au cégep de Limoilou.

 

Michel Lord est professeur émérite de l’Université de Toronto. Son plus récent ouvrage s’intitule Brèves implosions narratives. La nouvelle québécoise 1940-2000 (2009). Il est directeur adjoint de University of Toronto Quaterly.

 

Sylvie Massicotte a publié six recueils de nouvelles, dont le plus récent, Avant d’éteindre, a été couronné du prix Adrienne-Choquette 2015. Elle est également romancière pour la jeunesse et parolière. Écrivaine-conseil, elle donne des formations en écriture et des classes de maître.

 

Régis Normandeau est infographiste depuis plus de trente ans. Il a publié quelques textes dans XYZ. La revue de la nouvelle.

 

Hélène Rioux est née à Montréal. Elle a publié neuf romans, des nouvelles, des récits et de la poésie. Elle a traduit une soixantaine d’ouvrages de l’anglais et de l’espagnol vers le français. Six fois finaliste au Prix du Gouverneur général du Canada, elle a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix France-Québec et le prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec. Ses romans sont traduits en anglais, en espagnol et en bulgare.

 

Nicolas Tremblay est professeur de littérature au collège Lionel-Groulx. Il a été le directeur de rédaction de la revue XYZ pendant 14 ans. Il a publié un recueil de nouvelles et trois romans, dont le plus récent s’intitule La mémoire du papier (Lévesque éditeur, 2016).

 

 

 

XYZ. La revue de la nouvelle remercie le Conseil des arts du Canada, le Conseil de arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts de la ville de Montréal de leur soutien financier.

 

 

 

 

 

 

 

15px
Bloc image
60px
Bloc image
60px
Bloc image
70px