65px

Thèmes à venir et dates de tombée 

60px
Bloc texte

Dates à retenir

1er juin 2021 : date limite pour soumettre votre texte sous le thème "îles"

1er septembre 2021: date limite pour soumettre votre texte sous le thème "Feux d'artifice"

1er décembre 2021: date limite pour soumettre votre texte sous le thème "Coming out"

60px
Bloc texte

Présentation des thèmes

 

 

Îles

Le monde est plein d’îles.

Coetzee

 

Tropicales, volcaniques ou couvertes de glace, abritant des coffres au trésor ou d’insolites statues de pierre, les îles ne cessent de fasciner. Depuis des siècles, elles stimulent l’imaginaire des chercheurs les plus curieux, depuis les biologistes passionnés d’espèces uniques jusqu’aux mythologues convaincus qu’ils localiseront enfin Ogygie et l’Atlantide. Coupées du monde, elles sont le lieu privilégié des ermites en quête de sagesse autant que des sorcières venues y célébrer leur sabbat, et on ne compte plus les voyageurs littéraires qui, comme Robinson Crusoé, se sont échoués sur leurs rives mystérieuses, découvrant tantôt le secret bien gardé d’une société utopique, tantôt la cruelle épreuve d’une terre encore sauvage.

Peut-être parce qu’elles ont servi parfois à confiner des populations – qu’on pense aux immigrants en quarantaine à Grosse Île ou aux prisonniers d’Alcatraz –, les îles restent aussi synonymes d’isolement. Or, force est d’admettre que la solitude n’est propre à aucun territoire, et qu’on peut se sentir naufragé n’importe où, même en plein cœur de la foule. Aussi, s’il est vrai que, comme l’a proposé John Donne, « aucun homme n’est une île », mieux vaut-il garder l’œil ouvert : on pourrait discerner un subtil S.O.S. chez des insulaires du continent.

Ce numéro se présente comme un archipel de fictions, toutes indépendantes, mais reliées, à marée basse, par la promesse de battures insoupçonnées.

 

Feux d'artifice

XYZ. La revue de la nouvelle célèbre son 150e numéro! Le thème portera sur les Feux d’artifice, comme il se doit. Le feu d’artifice est un art de la célébration préparé depuis des millénaires selon des agencements variés, des effets spéciaux et une progression calculée.  En ces temps d’obscurantisme et d’instabilité, essayons de retrouver cet art de l’allégresse dans des nouvelles éclair, semeuses de lumières qui savent déployer toutes les pyrotechnies de l’imagination, que ce soit pour se réjouir d’un accomplissement, commémorer une victoire, marquer la fin d’un cycle ou faire éclater gratuitement la joie.

Coming out

Le coming out a la vie dure. Dans l’imaginaire collectif, il évoque un effort de la parole, une mise à nu, voire une confession. Pour plusieurs personnes queers, il laisse un goût amer en bouche. Symbole d’une société sclérosée ou passage obligé vers l’affirmation de soi ? Violence ou libération ? Sa mise en récit ouvre grand la porte à quiconque veut le démanteler, le célébrer ou le jeter au visage de ses prescripteurs.

70px